Ce matin, un LAPIN a tué un....

Publié le par Amicale des Sapeurs Pompiers de Saint Gervais

Bonnet vissé sur la tête pour supporter la vague de froid,le caporal chef Stéphane Sauvagnac, alias Lapin, me reçoit dans un garage en plein nettoyage d'une voiture de société.

 

Par quel bout le prendre, ce Lapin de 41 ans ? Et puis d'abord, pourquoi ce surnom "Lapin"? Il ne s'en souvient pas lui-même. Cela remonte à la petite enfance et s'est tellement bien ancré dans l'esprit des gens que certains ne savent même pas son vrai prénom.

 

Alors par quel bout le prendre ce Lapin ? Par les oreilles ?

Il sait tout sur tout. Comment fait-il pour glaner autant d'informations ? Ses oreilles trainent partout à tel point qu'il avait le surnom de Radio Lapin à une certaine époque. Sa force, c'est son réseau. Une véritable toile d'araignée de connaissances, d'amis, de rencontres. Lapin connait du monde....en toute discrétion. Mais c'est promis pour 2012 : "Je sais tout mais je ne dis plus rien !"

On n'en saura pas plus.

 

Alors, si on tentait la tête ?

CAP Métallerie en poche, Lapin part faire son service militaire à l'Ecole d'Application d'Infanterie de Montpellier, durant lequel Il conduit les 4x4. On l'imagine bien, la clope au bec dans son 4x4 vert avec ses yeux bleus moqueurs. Puis, il enchaine un contrat à la Mairie de Bédarieux aux services techniques, un peu d'intérim et il plonge...dans la restauration.

Dix années passées dans le resto familial en commençant par la plonge, puis rapidement la cuisine.

Il en vient même à reprendre la pizzeria de Saint Gervais pendant cinq années. Mais la moutarde lui monte au nez à notre Lapin  et il arrête tout. Il embauche aux ambulances blanches, sur un coup de tête. Parce qu'il ne faut lui la prendre non plus !

 

Par quel bout ? Les pattes arrières ?

Il en avait dans les guibolles ! il en avait parce qu'aujourd'hui, son genou le freine. Une rupture des ligaments croisés a stoppé sa carrière de footballeur qu'il avait commencé à 6 ans. Licencié à Bédarieux, en PHA, il finit ses vingt années foot à Saint Gervais pour "jouer tranquille". A présent, il supporte l'OM et court l'Europe pour suivre les matchs. En réalité, Lapin adore le Sport, avec un grand S. Il suit presque tous les sports, lit l'Equipe et regarde Eurosport et Planète No Limit. Il adore les sports extrêmes parce qu'ils "se prennent des bouchons !" mais déteste le Baseball parce que les règles sont incompréhensibles. Et quand il en a marre....

 

Par les pattes avant peut-être ?

Il a mis la main à la patte en 1993 pour aider son prochain. Dans un an, il fêtera ses vingt ans d'ancienneté chez les pompiers. D'autant qu'il n'a jamais couru après les honneurs, ni les grades. Caporal Chef, il aime le terrain et déroule les tuyaux comme il le fait avec cette générosité qui l'anime. Lapin a été de tous les bons coups, les bonnes interventions et les plus tristes aussi. Mais là encore, il ne faut pas lui demander de faire ce qui est contraire à sa philosophie, sinon......

 

Il ne reste plus que la queue alors ?

Euh...non, pas par la queue. Je ne m'y risquerai pas !

 

Sa corde sensible ? Ses gosses !

Trois enfants faits avec Michèle Fisk, dit Miche, qu'il a connu en octobre 1991. Chloé, 15 ans, Joris,10 ans, Nolan, 6 ans. Il les trimbale partout comme un porte clé ayant symbole de porte bonheur. La vie s'arrête quand ses enfants ont besoin de lui. Lapin adore ses "pecks" ! Et si on y touche....gare au Lapin !

 

Ce matin, un Lapin a tué un...conteur !

 

Un conteur qui n'a pas réussi à attraper le Lapin car il est insaisissable ! Enfin, presque puisqu'une photo a pu être prise....

lapin

Merci à toi Caporal Sauvagnac !

 

"Lapin Saint Gervais du Fixe Saint Gervais, nous quittons les lieux d'interview. Bonne route ! "

 

L'Ami...cale

 

Publié dans La vie de nos pompiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
et oui!!!! c'est notre lapin a nous!!!unique en son genre!!!
Répondre