IN-VOEU-STISSEMENT 2011

Publié le par Amicale des Sapeurs Pompiers de Saint Gervais

Le chef de centre, Christophe Roques, a mis le paquet pour cette cérémonie des voeux 2011, tout était écrit à l'avance pour n'oublier personne... dans la longue liste des décideurs...

 

DSC00004 

 

...un seul voeu en guise d' investissement : un voeu-stissement dans une nouvelle caserne,

une rupture de contrat de mariage avec notre rat Tatouille qui a entamé les bouteilles d'Oasis et de Coca avec gourmandise (l'équivalent de 15 litres quand même !). C'en est trop dès lors que l'on touche aux consammations sans payer la cotisation alors qu'on paie de notre temps et de notre courage.

 

Bref, en prouvant notre dévouement incontestable, on voudrait voir un dénouement favorable à ce dossier. Même le président de l'Amicale a fait un appel du pied au maire-conseiller général, Jean-Luc Falip, pour remobiliser les troupes. Autant dire qu'un voeu-stissement pareil ne peut se refuser.

 

A votre bon coeur Messieurs les politiques ! A votre bon coeur...et on fera le reste....

...sauver les gens...

...stopper les feux...

...protéger la population...

...faire naître des vocations...

...entretenir la flamme de la générosité...

...se former aux nouvelles techniques...

...se déformer pour entrer par les fenêtres des maisons...

...participer aux cérémonies collectives...

...pomper l'eau des innondations...

...organiser des manifestations...

...manoeuvrer et déplacer des montagnes...

....

A votre bon coeur !

 

Nous remercions toutes les personnes présentes, les nouveaux comme le commandant Lis, et les habitués toujours fidèles.

Nous remercions aussi les pompiers présents et investis.

A bientôt

 

L'Ami...cale

 

 

 

Publié dans Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

Je suis heureux d'apprendre qu'une cérémonie vient d'avoir lieu dans notre chère caserne. Une fois de plus, l'information est passée à la trappe, ne vous étonnez pas que l'actualité ne soit pas
publiée dans nos quotidiens ! Personne ne joue le jeu ici (faits divers, cérémonies, manoeuvres) pourtant je croyais que vous aviez mes coordonnées. Ne me demandez pas de venir en catastrophe pour
faire une photo de remises de médailles, je ne serai pas là. Et encore moins aux défilés.
Votre dévoué ex sapeur pompier et correspondant de presse domicilié à 100 mètres de la caserne.


Répondre