Fa-bien, Fa-pas-bien !

Publié le par Amicale des Sapeurs Pompiers de Saint Gervais

La traditionnelle cérémonie du 8 mai 2010 marquera décidemment les esprits par sa petite étincelle de nouveauté.

Chaque année, elle nous gâte....

 

Pourtant, les pompiers de Saint Gervais s'avançaient, comme d'habitude, dans la bonne humeur jusqu'à l'hotel de ville.

Ils serraient quelques mains, comme d'habitude, le maire, ses adjoints, les anciens combattants qui résistent toujours malgré ceux qui tombent chaque année, non plus sous le feu de l'ennenmi, mais bel et bien de maladie, de vieillesse ou d'ennui. Deux jeunes pompiers s'encombraient des gerbes, comme d'habitude, à déposer devant les monuments aux morts. Le cortège s'étirait alors dans les ruelles désertées, comme d'habitude, jusqu'au cimétière puis à la place du quai. Les collégiennes et le maire lisaient, comme d'habitude, leur discours. Les pompiers écoutaient rangés face à face, comme d'habitude....ou presque !

 

Car, à ce moment précis de la cérémonie, Fabien, caporal Chef et président de l'Amicale, commença à vaciller en avant puis en arrière, de manière inhabituelle. Ses muscles du cou se détendirent de manière inhabituelle laissant sa tête tomber en avant, puis en arrière. Ses paupières se fermèrent lourdement pour se rouvrir violemment sur un Flash éblouissant et inhabituel. Et son corps l'abandonna d'un coup sec, de manière totalement...inhabituelle un samedi-matin-dans-une-cérémonie.

- ça va Fabien ?

- Non, ça Fa-pas-bien.

Il est alors déposé en urgence dans la pizzeria voisine où on lui servira un petit morceau de sucre.

 

Que s'est-il donc passé ? Pourquoi Fabien a-t-il échoué si près du but (l'apéritif cérémonial)?

Pour le savoir, il faut remonter quelques heures auparavant, alors qu'il fêtait joyeusement l'anniversaire de Flash, le seul pompier qui a choisi le jour de la victoire pour naitre. En effet, Fabien dansait, buvait, chantait, blaguait, mangeait,...faisait la bringue jusqu'à 8 heures du matin ! Voilà la seule explication, la Brignue !!!

 

Pas facile d'être bringueur et résistant, vous diront les anciens combattants.

-Tu t'es vu quand t'as bu ?

 

Merci beaucoup aux nombreux pompiers venus défiler sous la pluie. Ce 8 mai 2010 sera marqué aussi par leur présence et leur respect pour les anciens combattants que nous saluons aujourd'hui.

 

P1040827.JPG 

 

A bientôt.....un petit morceau de sucre, Fabien ?

L'Ami...cale

 

Publié dans Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Francis Raout 08/05/2010 17:46


Mais il pleuvait ce matin à St Gervais!....Merci d'honorer ceux qui ont gagné notre liberté
et moi je sais de quoi je parle. J'espére que Fabien Vabien.... Fraternellement Francis